Menu

Location meublée : quelles nouveautés en 2018 ?


Rédigé le Mercredi 24 Janvier 2018 à 14:00 | Lu 627 commentaire(s)


En matière de locations meublées, l’année 2018 commencera avec de nouvelles mesures fiscales. En voici le détail.


Location meublée : quelles nouveautés en 2018 ?
La location meublée a de plus en plus de succès puisqu’elle est réputée pour être plus rentable. En effet, les loyers fixés pour les locations meublées sont 10 à 20 % plus élevés. Bien que les dépenses soient plus importantes au départ pour l’équipement du logement, celles-ci sont rapidement amorties et la rentabilité est finalement meilleure qu’un logement loué nu. Sur le plan fiscal, le régime qui s’applique aux revenus issus de la location est différent selon le type de location : les loyers issus d’une location meublée seront désormais déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), alors que les loyers issus de la location vide seront déclarés avec les revenus fonciers. Mais dans les deux cas, il s’agit de faire le choix entre le régime réel ou le régime simplifié, et le micro-BIC ou le microfoncier.
Autre nouveauté 2018 : l’augmentation des plafonds des chiffres d’affaires ou des recettes du régime simplifié micro-BIC. Cela concerne donc les entrepreneurs, artisans, commerçants et les professions libérales de toutes les catégories de métiers. Pour les loueurs en meublés, le seuil passe ainsi de 33 200 € jusqu’à présent, à 70 000 € par an hors locations saisonnières classées, et de 82 800 € jusqu’à présent, à 170 000 € par an pour les locations meublées saisonnières classées. 





Dans la même rubrique :
< >

 

Qui sommes-nous ?

Flash Immo est un blog, édité par le Groupe SOCAF, qui accompagne au quotidien les professionnels de l'immobilier et a pour vocation d'informer les internautes sur le monde de l'immobilier.